categorie animaux
Categories: Animaux Tags: 30 millions d'amis, Coup de coeur Leave a comment

Angleterre : une chienne retrouve ses maîtres après s’être rendue dans un commissariat !

Police Lougborough 02 Angleterre : une chienne retrouve ses maîtres après s’être rendue dans un commissariat !

En Angleterre, une chienne effrayée par un feu d’artifice a fugué lors d’une balade avec son maître. Elle a eu la bonne idée de se rendre dans un commissariat où les policiers ont pu retrouver sa famille grâce à son collier ! 30millionsdamis.fr revient sur cette jolie histoire qui rappelle l’importance d’identifier son animal.

Coïncidence ou sixième sens ? Effrayée par un feu d’artifice, Rosie, une chienne Border Collie de 10 ans, s’est enfuie alors qu’elle était en balade dans un parc avec son maître. Heureusement, ses pas l’ont mené directement… dans un poste de police !

La vidéosurveillance du commissariat de Lougborough a capturé le moment où Rosie a pénétré l’établissement pour s’installer dans la salle d’attente !

Le personnel a aussitôt abreuvé et chouchouté la chienne qualifiée « d’adorable et intelligente ». Grâce à son collier, les agents de police ont pu retrouver les coordonnées des maîtres, Steve et Julie, qu’ils ont immédiatement contactés.

Bouleversé par la disparition de Rosie, le couple a exprimé sa joie au micro de la BBC : « Nous étions si heureux qu’elle soit en sécurité et fiers qu’elle ait été assez intelligente pour trouver son chemin jusqu’au poste de police ! »

L’identification, seul moyen de retrouver son animal en cas de disparition

Pour maximiser les chances de retrouver son animal en cas de fugue ou de vol, il est essentiel de l’équiper d’un collier mentionnant ses coordonnées et de le faire identifier par un tatouage ou une puce. Une étude française révèle qu’un animal perdu identifié avait 40% de chances supplémentaires d’être retrouvé, comparativement à un animal non identifié (I-CAD / Institut TNS Sofres, octobre 2016). « L’identification est comme une laisse invisible qui relie toujours l’animal à son maître, le protégeant ainsi en lui garantissant un bien-être fondamental : celui de retrouver son foyer », confirme l’ancien député LREM et vétérinaire Loïc Dombreval.

Pire : en France, faute de place dans les fourrières et refuges, les animaux disparus non identifiés (et non réclamés par leur maître à l’issue du délai légal de garde de 8 jours) risquent l’euthanasie. L’identification est d’ailleurs une procédure obligatoire puisque les maîtres qui n’identifient pas leurs chiens et – depuis le 21 décembre 2020 – leurs chats, encourent une amende de 750 euros.

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de la Fondation 30 Millions d’Amis pour recevoir par email actus, actions, conseils et vidéos sur la protection animale.

Paru en premier sur 30millionsdamis.fr, plus d’info sur

30millionsdamis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *