categorie animaux
Categories: Animaux Tags: 30 millions d'amis, Maltraitance Leave a comment

Violenté par des enfants, le chat Stanley va mieux !

stanley 02 Violenté par des enfants, le chat Stanley va mieux !

Des enfants ont été aperçus frappant à coups de pied un pauvre chat errant. L’animal a pu être secouru par un riverain et pris en charge au refuge du Cipam (78) pour être opéré et soigné. La Fondation 30 Millions d’Amis a porté plainte pour cruauté.

Stanley, un jeune chat errant, a été victime de violences, molesté à coups de pied par un groupe d’enfants dans un quartier de Bucheley (Yvelines).

Heureusement, « un riverain nous à apporté le chat blessé, confie le refuge du Cipam joint par 30millionsdamis.fr. L’homme a vu des enfants de son quartier lui mettre des coups de pied »… au point de lui casser la patte arrière.  

Traumatisé, le pauvre animal a dû subir une opération chirurgicale orthopédique, rendue possible grâce à la générosité d’une soixantaine de personnes qui ont participé aux frais vétérinaires. « Tout va bien pour Stanley, rassurent les bénévoles. L’intervention s’est bien passée. »

Une plainte pour actes de cruauté

Après avoir passé quelques jours sous surveillance en clinique vétérinaire, Stan a retrouvé le Cipam où les équipes l’aideront à retrouver des forces, en attendant son adoption responsable par une famille aimante. « Malgré ce qui lui est arrivé, c’est vraiment un chat très câlin et gentil », rassurent les bénévoles. Souhaitons-lui une longue et heureuse vie.

La Fondation 30 Millions d’Amis a décidé de porter plainte contre les auteurs présumés pour actes de cruauté et sévices graves contre un animal domestique : un délit passible de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende depuis l’entrée en vigueur de la loi du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale. Toutefois, dans cette affaire, la sanction dépendra de l’âge des prévenus : entre 13 et 18 ans, la responsabilité pénale est atténuée par rapport à celle d’un majeur, tandis que les mineurs de moins de 13 ans sont jugés comme n’étant pénalement pas capables de discernement. 

à lire aussi

Paru en premier sur 30millionsdamis.fr, plus d’info sur

30millionsdamis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *