categorie animaux et sciences
Categories: Animaux et sciences Tags: Chiens, Sciences et avenir Leave a comment

Le Shar-peï, un chien robuste en quête d’affection

cover r4x3w1200 62bd7594dcf75 caracteristiques shar pei Le Shar-peï, un chien robuste en quête d’affection

Les origines du Shar-peï

Pour comprendre les origines du Shar-peï, il faut remonter à plus de 2000 ans, à l’époque des Han (environ 200 ans avant Jésus-Christ à 200 ans après Jésus-Christ). Des statuettes représentant cette race de chien ont été retrouvées lors de fouilles. Plus précisément, le Shar-peï est né dans le sud de la Chine, dans la province du Guangdong. En mandarin, son nom signifie « peau pliée ». Ce chien a toujours été considéré comme étant rustique, habitué à la campagne et ayant longtemps appartenu à la classe paysanne.

Jadis, le Shar-peï a été utilisé comme chien de combat. Mais de nouvelles races comme les bouledogues et les mastiffs l’ont remplacé. Le chien à la « peau pliée » aurait pu disparaître dans les années 1960, mais des passionnés ont sauvé les Shar-peï de l’extinction.

Le physique du Shar-peï

  • Taille : entre 44 et 51 cm (femelle ou mâle) ;
  • poids : entre 18 et 25 kg (femelle ou mâle) ;
  • poil : court, dur et hérissé ;
  • couleur des poils : robe unie, parfois des nuances claires sur la queue et la partie postérieure des cuisses ;
  • forme de la tête : de grande taille par rapport au reste du corps ;
  • forme et couleur des yeux : en amande, de couleur foncée ;
  • forme des oreilles : triangulaires, extrémités légèrement arrondies ;
  • autres particularités : queue épaisse à la base.

Le caractère du Shar-peï

Le Shar-peï est un chien calme, doux et gentil. C’est l’animal de compagnie idéal : il s’entend bien avec les enfants et avec les autres animaux. Son éducation est facile, car le Shar-peï est tout sauf têtu et il adore faire plaisir à son propriétaire ! Ce chien peut tout à fait vivre en appartement : il peut même rester seul sans s’ennuyer ni faire de bêtises. Attention, le Shar-peï doit avoir été habitué à ce mode de vie dès son plus jeune âge.

La santé du Shar-peï

De façon générale, le Shar-peï est connu pour avoir une santé peu solide. Son pelage dur et ses nombreux plis le rendent sujet à différents problèmes de peau (infections, irritations…). Autre fragilité : les yeux ! Le Shar-peï peut souffrir d’ectropion, à savoir l’éversion libre de la paupière vers l‘extérieur. Selon l’OFA, Orthopedic Foundation for Animals, presque un tiers des Shar-peï serait affecté par des problèmes ophtalmiques, et environ 40 % par des problèmes dentaires.

Enfin, environ un quart des chiens de cette race seraient touchés par la fièvre familiale du Shar-peï, selon le Dr Luc Beco (exactement 23 % des Shar-peï sur une population vivant aux États-Unis) : cette pathologie est causée par des inflammations localisées, souvent articulaires (53 % des cas). Le Shar-peï vit entre 10 et 12 ans. Une nourriture adaptée et personnalisée à base de croquettes d’excellente qualité est indispensable.

Le prix du Shar-peï

Il faut débourser 800 à 1300 € pour acheter un Shar-peï. Ajoutez entre 1100 et 1200 € pour l’entretien annuel.

Retrouvez en ligne nos précédentes fiches « chiens », comme par exemple celles du Samoyède, le Welsh Corgi Cardigan ou le West Highland White Terrier.

Paru en premier sur Sciencesetavenir.fr, plus d’info sur

Sciencesetavenir.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *