categorie info animaux
Categories: Info animaux Tags: France TV Info Leave a comment

Afrique du Sud : les attaques d’orques contre les grands requins blancs se multiplient

Publié Mis à jour

Article rédigé par

61b8b98e077d1 france 2 Afrique du Sud : les attaques d'orques contre les grands requins blancs se multiplient
N.Bertrand, L.Chaussoy, F.Fougère, T. Pham-Hung, K.Le BouquinFrance 2

France Télévisions

Le requin blanc fait son retour au large des côtes d’Afrique du Sud. Considéré comme un redoutable prédateur et dominant la chaîne alimentaire, il est devenu la cible des orques, qui désormais troublent l’écosystème marin.

Depuis quelques années, l’orque, l’un des plus grands prédateurs marins au monde, semble cibler systématiquement les requins blancs, au large de l’Afrique du Sud. C’est la théorie d’Alison Towner, biologiste et spécialiste des grands requins blancs. « Grâce aux nécropsies, on a constaté que les requins n’avaient plus de foie, et qu’ils avaient des traces de morsures d’orques », explique-t-elle. Le problème ? Les requins blancs se situent tout en haut de la chaîne alimentaire. Leur disparition entraîne des bouleversements en cascade : trop d’otaries, menace des pingouins… « En fait, tout l’écosystème est déséquilibré », observe Alison Towner.

Dave Hurwitz et Sasha Dines, biologistes marins, sont les premiers à avoir photographié des orques dans la baie très proche des côtes. Ils en revoient depuis régulièrement, et ont aussi été témoins d’attaques. Les scientifiques ne comprennent pas pourquoi les orques ciblent les grands requins blancs avec une telle agressivité. L’absence de requins blancs dans la région a également un impact sur le tourisme, puisque des milliers de visiteurs viennent chaque année afin d’observer les prédateurs au plus près. Aujourd’hui, les plongeurs ne voient plus de requins blancs. Dans la région, l’absence prolongée de grands requins blancs est un événement sans précédent, de mémoire d’habitants.

Paru en premier sur Francetvinfo.fr, plus d’info sur

Francetvinfo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *