categorie animaux
Categories: Animaux Tags: 30 millions d'amis, Débat Leave a comment

Aymeric Caron : « Les députés qui ne voteront pas l’abolition de la corrida se déshonoreront ! »

Portée par le député Aymeric Caron (La France Insoumise – Nupes), la proposition de loi visant l’abolition de la corrida devra être débattue à l’Assemblée le 24 novembre prochain. C’est la première fois que la question sera au cœur des votes. La Fondation 30 Millions d’Amis enjoint la représentation nationale à voter ce texte de progrès.

« Historique ». Le 24 novembre 2022, l’Assemblée nationale devra débattre de l’abolition (ou non) de la corrida en France. Initiative d’Aymeric Caron, député La France Insoumise, la proposition de loi portera sur une modification du Code pénal punissant la maltraitance animale. Et pour cause, l’article 521-1 exclut des actes de cruauté et sévices graves les « courses de taureaux lorsqu’une tradition locale interrompue peut être invoquée ».

« La société a fortement évolué sur le sujet »

« Il s’agit de la priorité de mon début de mandat, souligne Aymeric Caron, joint par 30millionsdamis.fr. J’ai voulu proposer une loi pour le vivant. Cela fait longtemps que j’essaie d’alerter sur cette problématique. Les questions de la chasse, de l’élevage intensif ou de l’expérimentation animale nécessitent un travail à temps long ; pour la corrida, je pense que nous pouvons obtenir une victoire car il s’agit de corriger une anomalie dans une loi existante. »

Avec pour préambule les paroles de la chanson de Francis Cabrel « La Corrida », sortie en 1994, la proposition de loi d’Aymeric Caron est déjà portée par 63 députés. « Peut-on encore accepter un spectacle où l’on applaudit quand on torture un animal, questionne le député. On voit bien que la société a fortement évolué sur le sujet. Même dans les départements où elle est pratiquée, on ne veut plus de mise à mort. Il faut que la classe politique soit à la hauteur. D’ailleurs, je le dis : si l’abolition de la corrida n’est pas votée, on pourra dire que les députés se déshonoreront ! »

Le poncif de la « tradition »

Le député espère rallier des députés d’autres parties de l’hémicycle et éviter « les jeux politiques sur ce sujet ». « Même parmi les personnalités politiques, il y a une évolution sur le sujet, note-t-il. J’ai entendu Roselyne Bachelot qui a dit que, si elle était députée aujourd’hui, elle voterait la proposition de loi. Je sais que beaucoup d’élus d’autres partis, dont à droite, sont contre la corrida. », rappelle le député insoumis.

La proposition de loi d’Aymeric Caron devrait néanmoins se heurter à un poncif des défenseurs de la corrida : la tradition. Il s’y est d’ailleurs préparé : « La tradition a fait que pendant des siècles, on brûlait des chats lors des nuits de la Saint-Jean, rappelle-t-il. La tradition n’est pas un ciment de notre société. Et elle ne doit pas s’affranchir de la loi ». Militant pour le droit des animaux depuis de très nombreuses années, Aymeric Caron entend s’appuyer sur le travail et le soutien des associations de protection animale, dont la Fondation 30 Millions d’Amis.

csm corrida avec avec chiffre 1 7062dce376 Aymeric Caron : « Les députés qui ne voteront pas l’abolition de la corrida se déshonoreront ! »

00 je signe Aymeric Caron : « Les députés qui ne voteront pas l’abolition de la corrida se déshonoreront ! »

à lire aussi

Paru en premier sur 30millionsdamis.fr, plus d’info sur

30millionsdamis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *