categorie info animaux
Categories: Info animaux Tags: France TV Info Leave a comment

Les caméras de surveillance rendues obligatoires dans tous les abattoirs d’Espagne

phpIm08oU Les caméras de surveillance rendues obligatoires dans tous les abattoirs d'Espagne

On a du mal à parler de bien être animal dans un abattoir… Mais l’implantation obligatoire de caméras dans les quelque 700 installations du pays a bien pour but de répondre aux inquiétudes des organisations animalistes.

En Espagne, comme ailleurs, ces dernières ont alerté l’opinion par des enquêtes choc, caméra caché. Le ministre de la Consommation, Alberto Garzón, avoue qu’elles ont joué un rôle clef dans la décision du gouvernement : « Cela a secoué les consciences, celles des organisations animalistes, mais aussi des citoyens ordinaires de ce pays, sans oublier le coût en termes de réputation pour la majorité du secteur, pour tous ceux qui font bien leur travail« . 

Les premiers concernés ne réagissent pas trop mal à la mesure. Ignasi Pons, directeur adjoint de l’organisation de l’industrie de la viande Fecic, la Fédération Entrepreneuriale des Viandes et des Industries de la Viande, qualifie même cette obligation d’« initiative positive ».

« On ne souhaite qu’une chose, c’est qu’avec cette nouvelle règlementation, on n’ait plus à voir ce genre d’images. »

Ignasi Pons, directeur adjoint de l’organisation de l’industrie de la viande

à franceinfo

« Si on obtient ça, alors ce sera un succès, estime le dirigeant de Fecic. Les abattoirs qui ne font pas bien leur travail sont une toute petite minorité. Mais ils portent atteinte à notre image. Nous sommes le premier exportateur de l’UE, alors c’est à nous de prendre cette mesure en premier.« 

Les propriétaires des abattoirs paraissent donc volontaires dans leur ensemble. Et pour cause, répondent les protecteurs des animaux. Au Parti animaliste, la responsable des relations internationales Ana Bejar demande davantage aux autorités. 

« C’est un pas en avant, reconnaît Ana Bejar, mais c’est insuffisant. Parce que ce supposé contrôle, il faudrait l’appliquer à toute la chaîne de l’animal destiné à la consommation. Car c’est dans les fermes usines, dans des exploitations d’élevage énormes, que les animaux souffrent le plus. Ces mesures bénéficient à l’industrie de la viande parce que cela ne va pas être facile d’obtenir une condamnation pour mauvais traitements dans un abattoir, mais, eux, pourront restaurer leur image« . Il reste à faire pour améliorer le sort des bêtes qui nous nourrissent. L’Espagne, en tout cas, montre un chemin possible.

Paru en premier sur Francetvinfo.fr, plus d’info sur

Francetvinfo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *