categorie animaux
Categories: Animaux Tags: 30 millions d'amis, Emotion Leave a comment

Rescapés des incendies, ces animaux ont ému la France

Les méga-feux qui ont ravagé la Gironde ont fait d’innombrables victimes animales, brûlées ou asphyxiées. Dans le chaos, quelques rescapés ont suscité l’émoi auprès des internautes et des habitants. Certains sont même devenus de véritables mascottes. 30millionsdamis vous partage leurs histoires.

Pinpon l’écureuil, Bambi le faon… Leur point commun ? Grâce au dévouement des pompiers et des bénévoles, ces animaux ont survécu aux flammes qui ont embrasé la Gironde cet été 2022.

Des bébés écureuils blessés et déshydratés

Secouru par des pompiers, un bébé écureuil a été extirpé du brasier de Landiras (33) pour être soigné au poste de commandement d’Hostens. Sur place, une chaîne de solidarité s’est immédiatement organisée pour venir en aide au pauvre animal blessé au niveau des pattes et déshydraté. « Rémi, un agriculteur a donné à boire à l’animal à l’aide d’une seringue sans aiguille, a confié Magalie, une bénévole, au micro de France Bleu. Puis le pharmacien du village a fourni une crème d’Aloe Vera. »

Gend Soutiens Citoyens Fb Rescapés des incendies, ces animaux ont ému la France
Ce bébé écureuil a pu être sauvé grâce au dévouement des pompiers et bénévoles. ©Gend Soutiens Citoyens /Facebook

Comme lui, des dizaines d’autres bébés écureuils ont été pris en charge dans les centres de soins du sud-ouest de la France. « Certains d’entre eux sont des victimes des fumées issues des violents incendies, mais d’autres des dernières périodes de canicule, informe le Centre de soins de la LPO Aquitaine. Actuellement, ce sont 20 écureuils qui sont pris en charge. Certains n’ont déjà presque plus besoin de nous et pourront bientôt regagner leur milieu naturel. »

De jeunes chevreuils affaiblis et désorientés

Le cliché d’un adorable faon dans les bras d’un pompier a fait le tour des réseaux sociaux. Brûlé et très affaibli, le petit cervidé aurait été retrouvé esseulé et sans repère au milieu du feu avant d’être pris en charge par les secours. « Magnifique sauvetage et merci à ce pompier au grand cœur », a réagi l’un des internautes.

La photo d’un jeune chevreuil placé sous oxygène a – elle aussi – ému le grand public. Affaibli, désorienté et déshydraté, le pauvre animal avait été pris en charge au centre de soins LPO Aquitaine. « S’il ne présente pas de traces de brûlures, en revanche, ses voies respiratoires sont irritées, en plus d’un état général dégradé », avait alors expliqué l’association.

« Ce sont de belles histoires ; mais elles restent symboliques, s’est ému le maire d’Hostens (33). Malheureusement, il n’y en aura pas beaucoup : il y a tellement d’animaux morts ou très affectés qui ont souffert et sont très mal en point. »

Comment aider ? Mettre de l’eau à disposition des animaux

Pour aider la faune sauvage, le centre de soins de la LPO préconise de mettre de l’eau à disposition des animaux, tout en veillant à ne pas les forcer à boire, à respecter une distance avec eux et à ne pas tenter de les mouiller pour éviter les risques de choc thermique.

« Si vous constatez qu’un animal est manifestement blessé ou affaibli, n’hésitez pas à contacter le centre de soins le plus proche, rappelle l’association. Le Centre de soins LPO Aquitaine (33), Alca Torda (40) et le Centre de soins de la faune sauvage de Tonneins (47) ».

La Fondation 30 Millions d’Amis remercie celles et ceux sans qui de nombreux animaux sauvages n’auraient pas survécu.

à lire aussi

Paru en premier sur 30millionsdamis.fr, plus d’info sur

30millionsdamis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *