categorie animaux et sciences
Categories: Animaux, Animaux et sciences Tags: Animaux, Sciences et avenir Leave a comment

Le béluga de la Seine est mort

cover r4x3w1000 62f383edd8b82 000 32ga9y6 Le béluga de la Seine est mort

Le béluga de la Seine est mort. Ce mercredi 10 août 2022 l’information a été confirmée sur son fil Twitter par la préfecture du Calvados. Dans une vidéo publiée sur le réseau social, la vétérinaire des sapeurs-pompiers de l’Essonne explique : « En cours de voyage, les vétérinaires ont constaté une dégradation de son état et notamment de ses activités respiratoires, et on a pu constater que l’animal était en anoxie », c’est-à-dire que ses tissus étaient incorrectement oxygénés. « Il ventilait insuffisamment, reprend Mme Ollivet Courtois. Sa souffrance était évidente, et il a été décidé qu’il n’était pas pertinent de le relâcher et qu’il fallait procéder à une euthanasie ».

« Nous sommes effondrés »

Le béluga avait en effet été sorti de la Seine dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 août, au terme d’une opération périlleuse ayant duré toute la nuit. L’animal avait été placé à l’arrière d’un camion ayant pris à l’aube la route de Ouistreham, dans le Calvados, où il devait être placé dans une écluse d’eau de mer, afin de se réacclimater à cet environnement. « Nous sommes effondrés de cette issue tragique que nous savions fort probable mais nous remercions infiniment tous ceux qui ont oeuvré à cette mobilisation sans précédant : pompiers, soigneurs, bénévoles, sympathisants, et @isadorliat sous-préfète de l’Eure », écrit de son côté sur Twitter Sea Shepherd France.
 

La Seine comme tombeau pour deux cétacés

On relèvera l’hommage appuyé à l’action de la sous-préfète Isabelle Dorliat, sans doute comme un constat que, dans la tentative de sauvetage du béluga, acteurs publics, spécialistes des cétacés et ONG ont travaillé en bonne collaboration. Cela n’avait pas été le cas avec le précédent de l’orque ; la gestion de son cas avait été entachée de polémiques. Il n’en reste pas moins que l’issue fatale, dans les deux cas, interroge sur les causes ayant précipité la disparition de ces cétacés dans un environnement qui n’est pas naturellement le leur…

Paru en premier sur Sciencesetavenir.fr, plus d’info sur

Sciencesetavenir.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.