categorie animaux et sciences
Categories: Animaux et sciences Tags: Reptiles et amphibiens, Sciences et avenir Leave a comment

Une tortue géante des Galapagos albinos est née dans un parc zoologique

C’est une naissance inattendue qu’a vécu le Tropiquarium, un zoo tropical situé à Servion, en Suisse : « Nous avons eu la surprise de découvrir un bébé albinos parmi nos bébés tortues géantes des Galapagos, ce phénomène n’avait encore jamais été observé ni dans les parcs zoologiques, ni dans la nature« , a écrit l’établissement sur son site internet, le 2 juin 2022. Depuis, il vit au rythme des nombreuses sollicitations médiatiques concernant ce curieux spécimen.

Un cas sur 100.000 individus

« Deux tortues géantes des Galapagos – Chelonoidis nigra – viennent de naître au Tropiquarium de Servion, l’une est noire comme ses parents et l’autre est blanche, elle est albinos« , précise le Tropiquarium. « C’est la première fois dans le monde qu’une tortue des Galapagos albinos naît et est maintenue en captivité. » Selon le parc zoologique, l’albinisme est un phénomène particulièrement rare chez les tortues : il touche environ un spécimen sur 100.000 individus. Une proportion bien plus faible que chez les humains (un cas pour 20.000 individus).

oeuf et tortue albinos Une tortue géante des Galapagos albinos est née dans un parc zoologique

Crédit : Tropiquarium de Servion

Comme l’expliquait Sciences et Avenir dans un précédent article, l’albinisme résulte d’une mutation génétique qui induit un déficit de la production d’un pigment nommé mélanine. Il a pour conséquence une absence de coloration des yeux, et du reste du corps. L’albinisme peut s’accompagner de problèmes de santé car la peau des albinos, du fait de l’absence de pigments, est plus sensible à la lumière du soleil. Cette lumière peut également affecter négativement leur vue. 

Ce phénomène ne doit pas être confondu avec l’hypomélanisme. En 2015, à la Vallée des Tortues, un spécimen atteint de cette forme de réduction des pigments noirs était né. Dans ce cas, les yeux restent foncés. Si les tortues atteintes d’hypomélanisme sont fragiles, « les chances de survie pour un individu hypomélanistique sont bien plus importantes que pour un individu albinos« , confiait alors à Sciences et Avenir le responsable animalier du parc. 

70 grammes à la naissance

Les tortues géantes des Galapagos du Tropiquarium sont nées dans le cadre d’un programme de conservation de l’espèce, qui est classée dans la catégorie « vulnérable » par l’Union internationale pour la conservation de la nature. Si certains spécimens peuvent dépasser les 400 kilos, une tortue géante ne pèse à la naissance que 70 grammes en moyenne. Les naissances en parc zoologique restent rares.

Le spécimen albinos du Tropiquarium aura la chance de grandir dans un environnement sécurisé. En effet, la survie des animaux albinos peut se révéler parfois compliquée car leur coloration les rend plus visibles, notamment auprès de leurs prédateurs. Selon le parc zoologique suisse, les bébés tortues géantes des Galapagos « se portent bien et sont très vigoureux« . Nul doute qu’à l’âge adulte, cette tortue blanche sera une géante particulièrement élégante.

Paru en premier sur Sciencesetavenir.fr, plus d’info sur

Sciencesetavenir.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *