categorie animaux et sciences
Categories: Animaux et sciences Tags: Reptiles et amphibiens, Sciences et avenir Leave a comment

Tunisie : trois tortues d’espèces protégées relâchées

cover r4x3w1000 628b46890385d a7edf31207fbfd63d3607613e69d09488107f030 jpg Tunisie : trois tortues d'espèces protégées relâchées

Trois tortues d’espèces protégées ont été relâchées sur le littoral centre-est de la Tunisie ce week-end, après avoir été sauvées, et l’une d’elles a été équipée d’une balise pour suivre son parcours, a-t-on appris le 22 mai.

Une tortue suivie de près

L’opération a été menée en présence d’une cinquantaine de badauds, dont beaucoup d’enfants, par le Centre de soins des tortues marines de Sfax. Depuis sa création en juin dernier, près de 35 tortues y ont été soignées dans le cadre d’un projet appelé Life Med Turtle. « Cette tortue fait partie de l’espèce Caretta carretta, une espèce très présente en Méditerranée et dans les eaux tunisiennes« , surtout dans le Golfe de Gabès (centre-est), a expliqué à l’AFP l’un des scientifiques à l’origine du projet. « Cette balise qui nous a été donnée par l’Université de Primorska en Slovénie va nous permettre de suivre cette tortue dans ses déplacements, car c’est une espèce migrante« , a ajouté Imed Jribi, professeur à la Faculté de sciences de Sfax et coordinateur de Life Med Turtle. L’appareil a été collé sur la carapace du reptile.

Prises au piège des filets de pêche

Les tortues se retrouvent souvent prises au piège des filets de pêche et ce sont les pêcheurs qui les amènent au Centre de soins spécialisé de Sfax. Les trois animaux relâchés ont été bagués pour faciliter leur identification. Marwa, la tortue munie d’une balise GPS, « avait été pêchée accidentellement par des pêcheurs« , selon M. Jribi. « L’identification des zones d’hivernage, de pâturage et des voies de migration joue un rôle important dans la protection de cette espèce menacée d’extinction« , a ajouté le scientifique.

Paru en premier sur Sciencesetavenir.fr, plus d’info sur

Sciencesetavenir.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *