categorie animaux et sciences
Categories: Animaux et sciences Tags: Reptiles et amphibiens, Sciences et avenir Leave a comment

Au Mexique, six nouvelles espèces de grenouilles miniatures

Elles sont à l’aise sur une pièce de 1 centime d’euro : six nouvelles espèces de grenouilles miniatures, mesurant entre 13 et 15 mm à maturité, ont été décrites au Mexique. Ces grenouilles à développement direct émergent des œufs sous forme de grenouilles miniatures parfaites, contrairement à la majorité qui éclosent sous forme en têtards. Minuscules, elles se trouveraient tout en bas de la chaîne alimentaire forestière. « Des millions de ces grenouilles vivant dans la litière de feuilles, nous pensons qu’elles sont susceptibles de jouer un rôle extrêmement important dans l’écosystème en tant que source de nourriture pour le reste de la faune, des lézards aux oiseaux prédateurs« , expliquent les chercheurs de l’Université de Cambridge, du Musée d’histoire naturelle de Londres et de l’Université du Texas à Arlington qui ont baptisé leurs trouvailles dans la revue Herpetological Monographs.

Des espèces quasi cryptiques

« Jusqu’à présent, ces nouvelles espèces étaient passées inaperçues car elles sont petites et brunes et ressemblent beaucoup aux autres grenouilles« , explique Tom Jameson, chercheur au département de zoologie et au musée de zoologie de l’université de Cambridge, qui a dirigé l’étude. L’analyse a consisté à rassembler près de 500 spécimens de grenouilles de musées du monde entier, qui avaient été collectés au Mexique, et à utiliser de nouvelles méthodes pour déterminer les liens de parenté existant ou non entre elles. À l’aide du séquençage de l’ADN, l’équipe a d’abord trié les grenouilles en groupes en fonction de la similitude de leurs gènes. Ensuite, les scientifiques ont utilisé la tomodensitométrie pour créer des modèles 3D des squelettes des grenouilles, afin de comparer les plus petits détails physiques et repérer les infimes différences : longueur du museau, écartement des yeux, forme et taille des pattes avant et arrière, etc. Ces deux analyses croisées ont révélé six nouvelles espèces de grenouilles, confondues jusqu’alors avec d’autres espèces déjà connues.

capture d ecran 2022 05 09 085716 Au Mexique, six nouvelles espèces de grenouilles miniatures

Diversité des pattes avant de grenouilles du genre Craugastor, au Mexique. Crédit Herpetological Monographs.

« Les grenouilles du groupe connu sous le nom de Craugastor sont très difficiles à distinguer, les scientifiques soupçonnaient donc depuis longtemps que d’autres espèces pourraient exister. Nous sommes vraiment ravis d’avoir ajouté six nouvelles espèces complètement nouvelles pour la science« , se réjouit Tom Jameson. Les nouvelles venues ont été nommées Craugastor bitonium, Craugastor candelariensis, Craugastor polaclavus, Craugastor portilloensis, Craugastor rubinus et Craugastor cueyatl, Le mot cueyatl signifie « grenouille  » dans la langue nahuatl, parlée dans la vallée du Mexique où cette espèce a été trouvée.

L’équipe pense que la plus petite des six nouvelles est Craugastor candelariensis, dont les mâles ne mesurent que 13 mm de long. Ils ont trouvé des spécimens de Craugastor portilloensis plus petits d’1,5 mm, mais qui n’avaient pas tout à fait achevé leur croissance. Craugastor candelariensis, nouvelle détentrice du titre de la plus petite grenouille du Mexique, est loin d’emporter le titre mondial des miniatures. Les mâles adultes de Paedophryne amanuensis, une grenouille de Papouasie-Nouvelle-Guinée, sont encore plus minuscules : ils n’atteignent même pas 8 mm.

Connues sous le nom de micro-endémiques, certaines des grenouilles nouvellement découvertes peuvent voir leur aire de répartition limitée à une toute petite zone, comme le sommet d’une colline dans une certaine partie du Mexique. Cela les rend incroyablement vulnérables. « Ainsi Craugastor rubinus a été nommée d’après les mines de grenat situées à flanc de la colline où se trouve l’espèce« , précise ainsi Tom Jameson. « Malheureusement, il suffirait de l’expansion d’une mine pour que ces amphibiens soient menacées de disparition« .

capture d ecran 2022 05 09 090621 Au Mexique, six nouvelles espèces de grenouilles miniatures

Craugastor rubinus tenue par le bout des doigts d’un chercheur. Crédit : Jeffrey W Streicher, Museum d’Histoire Naturelle de Londres.

Une alliance pour les protéger

La perte d’habitat peut également résulter du changement climatique. Par ailleurs, les grenouilles sont menacées par une maladie fongique mortelle, la chytridiomycose, qui anéantit les populations d’amphibiens à travers le monde. Mais les chercheurs espèrent qu’il y a un avenir pour leurs petites anoures. Ils ont identifié des zones protégées clés dans tout le Mexique où vivent les six nouvelles espèces – et espèrent maintenant travailler avec le gouvernement et les ONG au Mexique pour relier ces zones entre elles.

« Ces grenouilles jouent potentiellement un rôle très important dans l’écosystème forestier » explique Tom Jameson. « Nous devons nous assurer qu’elles ne sont pas simplement effacées de la carte parce que personne ne sait même qu’elles sont là. »

capture d ecran 2022 05 09 091213 Au Mexique, six nouvelles espèces de grenouilles miniatures

Le micro habitat de la grenouille Craugaster rubinus, au Mexique, est menacé par l’expansion des mines de grenat. Crédit Jeffrey W. Streicher, MNHN, Londres.

Le biologiste pense qu’il reste probablement beaucoup d’autres espèces de grenouilles Craugastor à découvrir, simplement parce que personne n’a encore eu l’occasion de les rechercher. « Nous avons examiné les cartes des endroits où les expéditions originales sont allées chercher des grenouilles au Mexique, et nous en avons trouvé, à côté, des vallées entières et des systèmes fluviaux où aucun scientifique n’a jamais mis les pieds« . Et de conclure : « Parce que les minuscules grenouilles vivent dans de minuscules zones, nous pouvons être assez sûrs qu’il y a tout un tas d’autres espèces non découvertes là-bas – tout ce que nous avons à faire est d’aller les trouver. »

Paru en premier sur Sciencesetavenir.fr, plus d’info sur

Sciencesetavenir.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *