categorie animaux et sciences
Categories: Animaux et sciences Tags: Chats, Sciences et avenir Leave a comment

Tout ce qu’il faut savoir sur le British Shorthair

cover r4x3w1000 624c466ee2df9 specificites british shorthair Tout ce qu’il faut savoir sur le British Shorthair

Les origines du British Shorthair

Le British Shorthair est un chat à poil court (« shorthair ») originaire de Grande-Bretagne (« british »). Sa présence outre-Manche remonte à des siècles. Toutefois, sa mise en lumière date de 1871 lorsque le premier chat British Shorthair remporta le prix de l’exposition féline au Crystal Palace de Londres. Mais les deux guerres mondiales ont failli marquer l’extinction de la race. Pour la faire perdurer, des éleveurs britanniques ont réalisé divers croisements, notamment avec des chats aux caractéristiques se rapprochant du Chartreux avec lequel on le confond souvent, ou du Bleu russe. C’est en 1979 que le LOOF homologua le British Shorthair en France. Devenu très populaire, le British Shorthair est aujourd’hui le compagnon de nombreux foyers français. 

Le physique du British Shorthair

  • taille : 30 cm (mâle et femelle) ;
  • poids : de 5 à 8 kg (mâle) ou de 4 à 6 kg (femelle) ;
  • poil : dense et court ;
  • couleur des poils : toutes couleurs ;
  • forme de la tête : en forme de pomme avec des lignes arrondies ;
  • forme et couleur des yeux : grands et ronds, de couleur bleue, or, cuivrée, en fonction de sa robe ;
  • forme des oreilles : petites et espacées, leur base est large et leur extrémité arrondie ;
  • autres particularités : joues très bombées.

Le caractère du British Shorthair

D’un naturel calme, le British Shorthair est un chat plutôt réservé, même s’il apprécie la compagnie humaine et celle des autres animaux. Autonome, il n’en demeure pas moins un chat attaché à son foyer et à ses maîtres avec qui il se montre affectueux sans être pour autant envahissant. Chat équilibré, il apprécie autant la chasse et les jeux (ce qui en fait un compagnon idéal pour les enfants) que les temps calmes. Son caractère facile à vivre et sa placidité caractéristique expliquent sa présence dans nombre de familles. 

La santé du British Shorthair

Le British Shorthair a une santé solide, même si à l’instar d’autres races il peut être sujet à deux principales maladies :

  • la polykystose rénale (PKD) : formation de kystes au niveau des reins pouvant engendrer une insuffisance rénale ; se traduit entre autres par des vomissements et une perte d’appétit ;
  • la myocardiopathie hypertrophique (HCM) : syndrome d’épaississement des parois du cœur qui altère à terme son fonctionnement, elle se traduit principalement par des difficultés respiratoires et de la fatigue ;
  • La HCM chez le British Shorthair est relativement fréquente : une étude (Prevalence of Hypertrophic Cardiomyopathy in a Cohort of British Shorthair Cats in Denmark ; menée par S Granström, M T Nyberg Godiksen, M Christiansen, C B Pipper, J L Willesen et J Koch) a été menée en 2011 sur un échantillon de 329 British Shorthair et a montré que plus de 8 % étaient atteints de cette maladie. Les mâles seraient davantage concernés.

Une visite régulière chez le vétérinaire peut permettre de détecter précocement ces maladies afin d’adopter un traitement efficace pour que le British Shorthair puisse mener une vie longue et de qualité. L’espérance de vie du British Shorthair se situe entre 15 et 20 ans.

Le prix du British Shorthair

Le prix d’un chat mâle British Shorthair varie de 450 à 1 800 €. Le prix de la femelle British Shorthair oscille quant à lui de 400 à 1 700 €. Le coût annuel se situe entre 200 et 400 €.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *