categorie info animaux
Categories: Info animaux Tags: France TV Info Leave a comment

En Angleterre, cinq Terre-Neuve reçoivent le prix des « chiens les plus héroïques de l’année »

phpbiXotj En Angleterre, cinq Terre-Neuve reçoivent le prix des "chiens les plus héroïques de l’année"

Ils sont cinq Terre-Neuve, et ils viennent de recevoir le prix Hero Dog du chien héroïque de l’année en Angleterre. Une récompense remise chaque année aux Crufts Awards chez nos voisins britanniques qui organisent ce grand concours canin, retransmis à la télé sur Channel 4, regardé par des millions de téléspectateurs et qui met souvent en lumière de belles histoires, ici, en l’occurrence celle de ces chiens sacrés Héros de l’année.

Ils s’appellent Bob, Storm, Sonar, Ralph et Walker, ce sont tous de bons gros Terre-Neuve, ces chiens immenses aux longs poils noirs de jais. Tous ont été formés par Pete Lewin, 64 ans, pour sauver des gens de la noyade. C’est la raison pour laquelle il les a adoptés, les Terre-Neuves étant connus pour leur capacité à nager et pouvoir sortir de l’eau des personnes en détresse. Sauf qu’ils se sont spécialisés au fil des ans dans un autre type de sauvetage.

Pendant des mois, Pete Lewin, dont le vrai métier est ambulancier, a pris sur tous ses jours de repos pour leur apprendre à ramener des victimes sur la berge, s’entraînant avec eux dans un lac, jusqu’à ce qu’une de ses collègues, infirmière, lui demande si elle pouvait l’accompagner, une fois, pour voir. Il l’a donc emmenée au lac, elle jetée dans l’eau, et s’est laissée sauver par Sonar, l’un des chiens, s’abandonnant totalement à sa nage, n’entendant plus que sa respiration, une expérience de lâcher-prise qui a totalement changé sa vie. En sortant de l’eau, elle a fondu en larmes, le chien est resté blotti contre elle et elle a confié à Peter Lewin que le matin même elle avait décidé de mettre fin à ses jours dans la semaine.

« À partir de là, explique l’ambulancier au Times, j’ai compris que les chiens pouvaient non seulement sauver physiquement mais aussi émotionnellement. » Dans l’hôpital de sa ville, près de Birmingham, on se passe le mot. Un toxicomane fait lui aussi l’expérience de se laisser sauver par les chiens dans le lac, avec le même effet salvateur. Puis, au fil des ans, d’autres ont suivi, récemment beaucoup de soignants, surmenés par la pandémie de Covid-19 et les nombreux cas de dépressions qu’elle a engendrés.

Tous disent avoir laissé leurs angoisses dans l’eau, et surtout avoir été ranimés, consolés par le regard de ces chiens, qui ne jugent pas, ne critiquent ni ne condamnent personne. « Ça a l’air très simple, très innocent, confie Pete Lewin à la BBC, mais ça marche ». Et ça sauve.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *