categorie animaux
Categories: Animaux de ferme Tags: bricolage Leave a comment

Construire un poulailler facile à nettoyer

Construire un poulailler dans le jardin n’est pas très compliqué. Il faut juste tenir compte des exigences de la loi. Puis, il faut considérer le confort des poules. Il est également important d’avoir un point d’eau à proximité pour remplir les besoins en eau des poules et il faut bien choisir le revêtement du sol pour faciliter le nettoyage. Enfin, il faut opter pour des solutions efficaces pour lutter contre les nuisibles.

Le point d’eau

Les poules ne doivent jamais manquer d’eau, quelle que soit la saison. Elles risquent la déshydratation si elles ne boivent pas assez d’eau au cours de la journée, notamment lors d’une couvaison. Elles peuvent mourir en seulement quelques heures en cas de déshydratation.
Ainsi, il faut donc installer le poulailler de jardin pas loin d’un point d’eau pour pouvoir répondre aux besoins en eau quotidien des poules. Il n’y a pas de mal non plus à ajouter une pompe agricole pour bénéficier d’une autre source d’eau. Pour l’hygiène du lieu, prévoyez un point d’eau avec rationnement et si possible à l’abri afin d’éviter tout risque de contamination en offrant un abreuvoir à tous les oiseaux.

Le carrelage au sol

Beaucoup d’éleveurs de poules décident d’installer une dalle en béton avec du carrelage dans leur poulailler. Et la raison en est simple, car le carrelage est un revêtement très facile à nettoyer et à poser. Astuce si vous avez de la place, prévoyez une surface pour le poulailler qui vous éviter les découpes de carrelage ou essayez-vous à la découpe avec un outil manuel comme la carrelette coupe carreaux, moins dangereux que tous les autres outils proposés.
Il suffit de le laver à l’aide de serpillières imbibées d’eau savonneuse ou de raclettes et voilà, le tour est joué. Cependant, il faut effectuer le nettoyage et la désinfection régulièrement, car les volailles ont tendance à laisser des fientes et des plumes partout.

Empêcher les nuisibles

Pour que les renards et les autres nuisibles ne s’en prennent pas aux poules, il faut enfin sécuriser le poulailler en optant pour des caisses surélevées, en utilisant des mangeoires anti-nuisibles, en investissant dans un portier automatique, en installant des grillages ou en fabriquant un épouvantail.
Les rongeurs ont effectivement du mal à accéder aux poulaillers surélevés et les petits nuisibles ne peuvent ni sentir l’odeur, ni atteindre la nourriture des poules si celle-ci est gardée dans des mangeoires anti-nuisibles. Il ne faut pas oublier une porte pour mettre à l’abri les animaux la nuit et prévoir d’ouvrir le matin. Des solutions électriques sont proposées même si cela peut être en totale contradiction avec un poulailler écolo.
Le portier automatique, quant à lui, est un dispositif programmable qui permet de planifier les heures d’ouverture et de fermeture de la porte du poulailler. Et les grillages permettent de protéger les poules de leurs prédateurs, surtout s’ils sont épais et solides. Enfin, l’épouvantail peut également faire fuir les prédateurs, mais il faut le déplacer de temps en temps pour qu’il fasse vraiment peur à ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *