categorie sante des animaux
Categories: Santé animale Tags: ANSES Leave a comment

Fièvre aphteuse : un nouveau mandat de référence de l’Union européenne pour l’Anses et le CERVA

La fièvre aphteuse est une affection extrêmement contagieuse du bétail qui nécessite une attention toute particulière des autorités sanitaires. S’agissant d’une pathologie majeure, elle peut en effet affecter lourdement la production et le commerce international de denrées d’origine animale, de même que la sécurité alimentaire et le développement économique aux niveaux local et mondial.

Un nouveau Laboratoire de référence de l’Union européenne pour la fièvre aphteuse

L’Anses, via son Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort, en association avec le Centre d’Étude et de Recherches Vétérinaires et Agrochimiques belge (CERVA), vient d’être désignée Laboratoire de référence de l’Union européenne (LRUE) pour la fièvre aphteuse. Le consortium franco-belge a été sélectionné suite à un appel à candidatures lancé par la Commission européenne en mai 2017. La mise en œuvre de ce nouveau mandat de référence européen devrait débuter le 1er janvier 2019, pour prendre la suite de l’Institut Pirbright au Royaume-Uni qui le détient actuellement.

En octroyant à l’Anses et au CERVA ce statut de Laboratoire de référence de l’Union européenne, la Commission européenne salue non seulement le travail et le rayonnement scientifique des deux organisations aux niveaux européen et international, mais également leur mobilisation coordonnée face aux enjeux sanitaires majeurs.

L’Anses et le CERVA partenaires de longue date

Liés par une convention de collaboration depuis 2009, par ailleurs récemment renouvelée, les deux organisations ont uni leurs forces à maintes reprises ces dernières années, notamment dans le cadre de la participation conjointe à des projets de recherche en santé animale et en sécurité sanitaire des aliments. Depuis un certain temps déjà, l’Anses et le CERVA collaborent dans les domaines du diagnostic et des activités de référence, tant sur le plan des agents pathogènes responsables d’épizooties et de zoonoses que celui des agents chimiques susceptibles de contaminer la chaîne alimentaire.

Associé au réseau Med-Vet-Net, le réseau européen sur les zoonoses alimentaires, le CERVA est également partenaire du projet européen de recherche « One Health » coordonné par l’Anses. Ce projet débutera en janvier 2018 et portera sur les zoonoses alimentaires, la résistance aux antibiotiques et les risques émergents liés aux maladies infectieuses. Enfin, le CERVA est associé au comité éditorial d’Euroreference, le magazine européen de la référence piloté par l’Anses, et désormais coproduit par 18 organismes européens.

Paru en premier sur Anses.fr, plus d’info sur

Anses.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *